Partager sur

Estimation immobilière : Comment bien estimer sa maison pour la vendre au meilleur prix ?


Publié le 05 août 2020

Voici le con

La réussite d'une vente immobilière nécessite l'élaboration de la juste estimation du prix du bien en question. Malheureusement, pour de nombreux propriétaires, il est toujours difficile d'estimer de manière objective et précise la valeur de leur maison ou appartement sans la surévaluer. Comment bien estimer votre maison pour une vente immobilière ? Voici quelques conseils qui vont certainement vous aider.

1- Renseignez-vous sur l'état du marché

Pour faire une estimation du prix actuel de votre maison, vous devez bien maîtriser les données récentes du marché immobilier. Un répertoire des prix immobiliers au mètre carré et des facteurs pouvant influencer la valeur des biens sera un atout pour faire une bonne estimation. Pour vous aider, vous pouvez consulter les annonces de plusieurs agences immobilières et rechercher les logements ayant les mêmes caractéristiques que le vôtre.

 Cela vous permettra de définir la fourchette de prix dans laquelle se retrouve votre appartement ou maison. Vous pouvez également faire une étude comparative des prix des biens similaires dans votre quartier. Ainsi, vous aurez une estimation qui tient compte de l'environnement dans lequel vous vivez. Par ailleurs, notez que les professionnels du secteur de l'immobilier ont l'obligation de connaître les données du marché immobilier pour faire une estimation précise.

 Ils doivent en permanence surveiller l'offre et la demande afin d'estimer au mieux la valeur du bien. Dans le cas contraire, ils s'exposent à de lourdes sanctions vis-à-vis de la loi. C'est pour cela qu'il est toujours préférable de contacter des experts pour faire votre estimation.

2- Ne restez pas figé sur le prix d'achat

Avec le temps et les fluctuations du marché, le coût de l'immobilier ne sera plus le même qu'au moment où vous avez acheté votre maison ou appartement. En vous basant exclusivement sur l'ancien prix, il y a de grandes chances que vous fassiez une mauvaise estimation de son prix actuel.

De plus, au bout de plusieurs mois d'habitation, l'état de votre bien immobilier s'est probablement un peu dégradé. Il est donc presque impossible que sa valeur reste inchangée. Bien que des travaux de rénovation puissent suffire à résoudre le problème, il n'en demeure pas moins qu'entre la date d'acquisition et celle de revente, sa valeur aura changé.

Par ailleurs, il faut savoir que le fait de ne pas se focaliser sur le prix d'achat ne veut pas forcément dire que la valeur de votre maison aura baissé. Au contraire, votre bien immobilier peut avoir plus de valeur avec le temps surtout s'il y a certains changements de son environnement.

3- Ne vous fiez pas à vos émotions

Pour bien évaluer le prix actuel de votre maison, il est important que vous laissiez de côté le volet affectif. Il faut savoir que la valeur sentimentale d'un bien immobilier pour son propriétaire n'est pas un paramètre à considérer pour estimer son juste prix. Les critères nécessaires pour réaliser une estimation doivent rester objectifs et donc aussi valables pour l'acquéreur que pour le vendeur.

Ainsi, vous noterez que pour celui qui souhaiterait acheter votre maison, son histoire et votre attachement personnel n'ont aucune valeur. En vous basant sur ce facteur, il y a de fortes chances que vous surévaluez le prix de vente, ce qui va rendre l'opération plus difficile. En un mot, vous ne devez laisser aucune place à des paramètres subjectifs tels que les émotions ou les sentiments dans vos calculs et estimations.

4- Tenez compte de toutes les caractéristiques de votre bien

 

Ses caractéristiques sont des paramètres indispensables pour faire une estimation de la valeur la plus juste possible de votre maison. Qu'il s'agisse d'une villa, d'une maison en banlieue, d'une ferme ou d'un petit appartement, ces critères sont très variables. Cependant, chacune d'entre elles est importante pour connaître la valeur exacte de votre bien.

La superficie

Il ne fait aucun doute que la superficie d'un bien immobilier a un impact non négligeable sur son prix. La taille de la surface habitable et le nombre de pièces sont autant d'éléments qui interviennent dans une évaluation immobilière. Il faudra également tenir compte de la bonne disposition des différentes pièces et de leur taille pour augmenter ou baisser l'estimation.

L'état général

Comme vous vous en doutez, l'état du bien est l'un des premiers éléments que prennent en compte les acheteurs pour faire leurs propositions. Un bien immobilier en bon état sera plus facile à vendre à un très bon prix. Dans le cas contraire, vous aurez du mal à trouver un acheteur, mais en plus, vous ne pourrez pas vendre au prix espéré.

Vous pouvez donner une meilleure mine à votre logement avec quelques travaux de rénovation. Cela vous permettra de mieux justifier sa valeur. Par contre si vous décidez de le laisser tel quel, il faut vous attendre à ce que l'acheteur intègre les frais de rénovation dans son estimation.

La performance énergétique

La consommation énergétique de votre maison est un autre paramètre important pour estimer au mieux sa valeur. Notez bien qu'une passoire énergétique sera très difficile à vendre, en raison des factures qu'elle engendre. Ainsi, si votre maison est classée F ou G, il est fort probable que sa valeur baisse et inversement s'il est classé A ou B en termes de performances énergétiques.

L'exposition

L'exposition au soleil est un facteur important pour garantir un bon apport de lumière dans votre maison. Il faut savoir que les logements exposés plein sud sont beaucoup plus appréciés et donc plus valorisé par les acheteurs. Au contraire, une maison exposée plein nord aura tendance à les faire fuir.

La localisation

L'emplacement de votre bien immobilier est un autre critère primordial dans l'estimation de sa valeur. Le prix de votre maison peut augmenter ou baisser selon l'environnement ou le quartier dans lequel il se trouve. Vous conclurez donc qu'un logement dans un quartier sûr et à proximité de différents services sociaux aura une très grande valeur. Par contre s'il est dans un quartier sombre, dangereux ou à côté d'un cimetière vous aurez plus de mal à vendre.

5- Faites une estimation des travaux de rénovation

Si vous estimez votre bien sans tenir compte des travaux de rénovation, attendez-vous à ce que les acheteurs les utilisent dans la négociation du prix de vente. L'idéal serait de vous en occuper avant la mise en vente et de ne pas les inclure dans le prix proposé. Vous pouvez faire appel à un professionnel du bâtiment afin qu'il mesure la taille des rénovations à effectuer et leurs coûts potentiels.

Il faudra évaluer l'état du toit, du système de chauffage, de l'isolation, des installations électriques et autres éléments de confort. En fonction des résultats de l'étude, vous serez plus à même de décider des travaux qui peuvent être effectués dans l'immédiat.

 

6- Montrez-vous honnête et responsable

Il ne sert à rien de vouloir cacher des défauts importants de votre bien immobilier à votre vendeur. Tous les éléments qui peuvent avoir un impact sur le prix doivent être abordés et discutés au cours des négociations. Il est interdit de jouer au plus malin en camouflant des vices. Dans tous les cas, le vendeur va probablement demander un rapport d'expertise ou se faire accompagner par un professionnel lors de la visite de l'appartement. S'il venait à découvrir de nouveaux éléments, vous passerez tout de suite pour quelqu'un de malhonnête, ce qui le mettra en position de force. Dans le cas contraire, si vous vous montrez totalement honnête, vous aurez plus de chance de vendre au prix que vous souhaitez.

7- Prévoyez une marge de négociation

Une fois que vous avez une estimation en tête, vous pouvez anticiper une marge de négociation possible pour votre bien immobilier. L'avantage de cette manœuvre, c'est qu'elle attire plus d'acheteurs à cause du semblant de baisse. Vous pouvez établir une marge de manière à ce que le juste prix soit tout prêt de la valeur la plus basse.

C'est une technique assez utilisée et qui pourrait vous aider à boucler plus rapidement les négociations. Cependant, si la vente du bien immobilier prend plus de temps que prévu, il faudra penser à faire une mise à jour. Après plusieurs mois sans vendre, il est important de faire estimer votre bien à nouveau afin d'avoir un prix adapté aux fluctuations du marché.

8- Faites estimer votre bien par un professionnel

Il faut garder en tête que rien ni personne ne vous oblige à faire appel à un professionnel lorsque vous estimez votre bien. Cependant, notez qu'en procédant ainsi, vous pourrez espérer une estimation plus précise et surtout plus objective. De plus, l'acheteur sera plus enclin à accepter le prix demandé si l'évaluation a été effectuée par un expert. Il existe plusieurs types de professionnels vers lesquels vous tourner pour faire estimer votre bien immobilier.

Agent immobilier

Les agents immobiliers sont les premières personnes à qui il faut penser lorsqu'il s'agit d'estimer son bien. Avec leur expérience et leur parfaite maîtrise du marché immobilier, ils sont les mieux placés pour vous fournir une estimation claire et réaliste.

Notaire

 

Les notaires sont, chaque jour, amenés à suivre des ventes immobilières. Ils sont au centre même de toute la procédure et sont chargés de signer l'acte de vente. Cela leur confère l'expertise nécessaire pour évaluer des biens immobiliers.

Expert immobilier

À ne pas confondre avec l'agent immobilier, l'expert immobilier travaille de manière indépendante dans le secteur immobilier. Il est en mesure de vous aider dans l'achat ou dans la vente d'un bien, mais également de l'estimation de sa valeur.

En somme, retenez qu'une estimation juste de la valeur de votre bien immobilier vous garantit une vente plus rapide. Si vous avez besoin d'un professionnel pour estimer votre maison nos experts sont à votre écoute et à votre disposition. Notre expérience combinée aux meilleures techniques et outils d'estimation nous permet de vous assurer une vente au meilleur prix.

Nous suivre sur

Adhérents

Se connecter